Vidéo participative : La voix des communautés rurales

Encourager la communication participative

Favoriser le dialogue communautaire

Promouvoir l'égalité des genres

Élever la voix des agriculteurs

La vidéo participative (PV) représente une méthode accessible et inclusive qui diffère sensiblement des techniques de tournage traditionnel. Habituellement la vidéo est utilisée tel qu’un media comportant une diffusion unidirectionnelle. Dans le cas de la vidéo participative (PV), le processus de communication permet aux populations rurales de partager les connaissances  et opinions avec d’autres membres de la communauté. Dans la pratique du PV, le processus est souvent considéré plus important que le produit final. L'objectif de PV est de permettre aux communautés rurales de documenter quelconques expériences (agricole, sociales ou économiques) selon leurs propres points de vue. Les problématiques sont donc analysées par un œil local et permettent de proposer des solutions efficientes pour le développement de la communauté. PV représente donc un outil de sensibilisation pour bénéficiaires et collaborateurs du projet. La méthodologie PV permet de mettre en lumière les vrais besoins des communautés rurales.

ComDev (communication pour le développement) a été parmi les premiers innovateurs en ce qui concerne l'utilisation de la vidéo pour le développement, le partage des connaissances ainsi que la vulgarisation agricole et de l'apprentissage en milieu rural. PV a été largement mis en œuvre avec les agriculteurs et organisations communautaires en Amérique latine et Afrique. Grâce à ces outils, les agriculteurs ont la possibilité de documenter les expériences de leurs points de vue, d'analyser les problèmes et trouver des solutions. Par conséquence, ils sont capables de réfléchir aux problématiques en se basant sur les perspectives locales. À partir de 1970, ComDev a mis en place des projets basés sur la pédagogie de l'audiovisuel pour le développement rural. Pendant les années 1980 et 1990, ComDev a produit plus de 400 vidéos, essentiellement pour la formation et le partage des connaissances. Ils couvrent un large éventail de sujets de développement agricole et rural. Des vidéos ont été également utilisées pour fournir un retour d'information à partir des zones du projet pour les institutions, les aidant ainsi à améliorer la gestion et la coordination. Dans ce cadre, le projet Proderith (Mexique, 1997) a utilisé l'enregistrement vidéo et la lecture pour pouvoir promouvoir un débat interne à la communauté concernant son passé, le présent et le futur. L'objectif de la méthode était celui de parvenir à une perception collective en ce qui concerne la situation locale et d'étudier des stratégies futures pour pouvoir satisfaire les besoins locaux.

Dans le cadre du projet de sécurité alimentaire à travers la commercialisation de l'agriculture (PISA ) en Afrique de l'Ouest (2006), ComDev a utilisé PV en tant qu’outil de communication pour la médiation entre les besoins des populations rurales et les sources possibles d'expertise pour répondre à ces besoins. La méthodologie de PV permet la participation directe des bénéficiaires qui sont en mesure d’articuler leurs idées concernant la planification des activités de développement local. L'expérience montre que les populations rurales bénéficiaires d'une formation PV sont plus aptes à répondre à leurs propres problèmes de développement, utiliser les compétences et connaissances nouvellement acquises et agir en tant qu’agents de développement  des communautés voisines.

 

video: 
Marketing the future - The Gambia participatory video