Initiative de communication pour le développement durable (ICDD)

Encourager la communication participative

Favoriser le dialogue communautaire

Promouvoir l'égalité des genres

Élever la voix des agriculteurs

L’insécurité alimentaire renforcée par le changement climatique représente une menace mondiale. Il est nécessaire adopter un cadre de politique axé sur les personnes en mesure d'encourager la gestion locale des ressources naturelles et de soutenir les moyens de subsistance des populations rurales. Dans ce contexte, ComDev (FAO) et le Ministère italien de l'Environnement et du Territoire ont lancé en 2008 l'initiative de communication pour le développement durable (ICDD). Cette dernière a établi dans la région des Caraïbes, en Bangladesh, Bolivie et au Congo. L’initiative vise à renforcer les stratégies de communication afin d'améliorer la résilience et l'adaptation au changement climatique, encourager une transition vers une gestion durable des ressources naturelles et atteindre la sécurité alimentaire. De plus, l'initiative ICDD a pour objectif de renforcer le dialogue entre acteurs locaux et régionaux, gouvernements nationaux et la population mondiale.

La République démocratique du Congo (RDC) fait face à des contraintes institutionnelles qui entravent les recherches agricoles et forestières pour le développement. Dans ce cadre, l'initiative ICDD vise à soutenir le projet FAO ‘Programme de relance de la recherche agricole et forestière' (REAFOR) afin d’établir un service de communication à l'appui des activités de recherche et de vulgarisation agricoles ainsi que forestières. Le projet a été développé en collaboration avec l'Institut national de recherche agronomique (INERA), les radios rurales locales, les chercheurs et agriculteurs ainsi que les ministères de l'agriculture et du développement rural. L'initiative vise à mettre en œuvre une stratégie de communication afin de soutenir la recherche forestière et agricole des activités de vulgarisation. Le projet a été développé par des stations de radios rurales. Celles-ci sont en effet en mesure de discuter et résoudre en langues locales des problèmes spécifiques concernant la communauté.

Au cours de l'atelier final, trois questions prioritaires ont été identifiés par les bénéficiaires du projet:

1) La formation concernant la communication participative au personnel technique et journalistes permet de mieux comprendre les besoins des agriculteurs ainsi que des méthodes de communication

2) L'amélioration des activités de radiodiffusion afin d’assurer une communication efficace avec les populations rurales.

3) L’information aux populations locales concernant le changement climatique et la sécurité alimentaire.

A la suite des expériences positives, ICDD et Openet Technologies SpA ont lancé (2012) l'initiative ‘Radio Rurale’ pour soutenir le développement agricole durable en RDC. Cette initiative est financée par Openet et l'Agence spatiale européenne (ESA). L'objectif principal est celui de renforcer les initiatives et les interventions de ComDev concernant le changement climatique ainsi que la sécurité alimentaire. Avec le soutien d'AMARC et grâce à l'assistance technique Openet, un grand nombre de radios rurales ont pris part à l'initiative. La radio rurale représente l'une des formes de médias plus répandues au Congo. Celle-ci facilite le dialogue au sein de la communauté et permet le partage des connaissances concernant l'adaptation au changement climatique. De plus, le projet a appuyé la création de réseaux de radio où les gens ont l’opportunité de partager leurs connaissances et expériences concernant l'impact du changement climatique et l'insécurité alimentaire.

Afin de renforcer le partage des connaissances, le projet fournis une formation intensive concernant les techniques de radiodiffusion, méthodes participatives aux 57 journalistes des dix radios rurales. De même, la formation s’engage à présenter les défis que le changement climatique et l’insécurité alimentaire présentent. Openet et ICDD ont permis un accroissement de la capacité technologique des radios rurales en leur fournissant des ordinateurs, des modems ainsi qu’une connexion par satellite. En outre, le projet a augmenté la viabilité de la communication grâce à de solides partenaires tels que le centre Mvuazi de l'Institut national de recherche agronomique (INERA), l'Institut des sciences de la communication (IFASIC) et l'Université de Kinshasa.

Le Bilan du projet ICDD (2012) établit que le projet a renforcé le dialogue international concernant le changement climatique et a contribué au partage de connaissances communautaires. En cet instant, l'initiative ICDD est impliquée dans la mise en œuvre de la deuxième phase du projet. L’initiative ICDD vise à prolonger son soutient aux dix radios qui ont pris part au projet. Des programmes thématiques concernant le changement climatique ainsi que la sécurité alimentaire seront produits et diffusés. De plus, le projet comprendra l’insertion de 20 radios rurales supplémentaires.

 

Pour plus d’informations veuillez consulter les documents suivants :

-Communication pour le développement et la diffusion des technologies agricoles et forestière au Bas-Congo

-Changement collaboratifs : Un cadre de communication pour l’adaptation au changement climatique la sécurité alimentaire  

video: 
Video CSDI-Congo